Ubuntu Lucid Lynx, moche ou géniale?

Voilà, Ubuntu Lucid Lynx est installée sur un des ordinateurs de Libres-Ailé(e)s et ça marche bien. Lucid a fait couler beaucoup d'encre numérique des mois avant sa sortie et il reste à voir maintenant ce qui est bien et ce qui est vraiment moche. [Mise à jour, 25/05/2010]

Mono beurk

Le plus gros reproche que je fais à Ubuntu, c'est son adoption, inutile et incompréhensible, de Mono. Nous n'avons pas besoin de M$ déguisé en libre par Novell dans GNU/Linux.

Voyez Ouste Mono, F-Spot, Evolution dans Lucid.

Graphisme moche d'Ubuntu Lucid Lynx

Ce qui choque dès l'abord, c'est le graphisme vraiment moche de Lucid, cette couleur de prune délavée et ces touches de lumière très maladroites :

  • Pendant le démarrage d'Ubuntu
  • L'écran de login
  • Le fond d'écran
  • Le thème (fenêtres, tableaux de bord)

On ne juge pas une distribution de GNU/Linux sur son apparence mais c'était le souhait de Mark Shuttleworth de faire une belle distribution. Tout ce blabla autour de la clarté et de la luminosité du graphisme est assez ridicule au vu du résultat.

Certains disent que la couleur prune du fond qui nous est infligée du démarrage d'Ubuntu jusqu'au bureau GNOME fait penser à Mac. Comme Ubuntu a ajouté sa boutique de musique en ligne, on peut penser qu'Ubuntu veut détrôner Mac, ce qui est une excellente chose en soi. Seulement, choisir des couleurs moches ne me semble pas très efficace.

Les couleurs marron et marron-orange des versions d'Ubuntu depuis la première ont toujours rebuté certains mais je trouve que c'était un petit clin d'œil sympathique à l'Afrique du Sud d'où vient celui qui a eu la brillante idée de lancer Ubuntu, Mark Shuttleworth.

Pour en savoir plus, lisez L'identité d'Ubuntu: l'éthique du Libre.

La plus jolie version fut Hardy Heron avec un fond d'écran très réussi.

Le graphisme de Lucid ne me plaît pas ? Je peux tout changer, bien sûr. Mais cela prend du temps car ce n'est pas juste un élément qui est moche. Et si je dois trouver un graphisme plaisant pour les autres également, quel temps passé !

Typographie d'Ubuntu

Pourquoi avoir changé la police de caractère d'Ubuntu ? Qu'est-ce qui n'allait pas dans ses rondeurs ? Trop féminine, elle n'envoyait pas un message de détermination assez fort ?

L'actuelle typographie ne sait pas ce qu'elle est : un peu de rond, un peu de pointu. Pour essayer de plaire à tout le monde ?

La couleur prune de Lucid

La couleur prune choisie pour Lucid est affreuse à mes yeux. Et ce ne va pas être facile de s'en débarrasser car elle est présente depuis le démarrage.

Démarrage en points de Lucid

J'aimais bien les différents écrans de démarrage des anciennes versions d'Ubuntu. Je pense que celui de Jaunty Jackalope pouvait plaire à la majorité des gens qui raffole des couleurs sombres. Je le trouvais élégant et dynamique.

Dans Lucid, en plus de la couleur prune, on a quelques points rouges (prune et rouge, ouh là) qui vont et viennent au lieu d'une barre qui se remplit peu à peu, et très rapidement depuis Jaunty. D'accord, Lucid démarre encore plus vite, donc le clignotant des points ne dure guère mais c'est moche et on ne sait pas où on en est.

Et comment affiche-t-on l'écran de GRUB ?

L'écran de connexion de Lucid

Toujours de couleur prune, mais en plus, un cadre blanc et gris pour la connexion.

Depuis Karmic, Ubuntu nous inflige l'affichage du nom de l'utilisateur, comme dans M$ ou dans Mac : démagogie et sans doute petite faille de sécurité car il ne reste plus que le mot de passe à trouver.

Il va donc falloir changer l'apparence de l'écran de login et le mode de connexion. Pour le mode de connexion, voir Supprimer la liste des utilisateurs dans le login de Karmic ou Lucid.

Le bureau Gnome de Lucid

Toujours la couleur prune. En plus, le tableau de bord a des icônes grises même si on change les couleurs du thème.

Le thème me paraît affreux, avec sa grosse barre de fenêtre anthracite. La barre couvre la barre de titre et la barre de menu, sans trait de séparation. C'est lourd et moche.

Vous ne retrouverez plus le thème Human, qui était installé par défaut encore dans Jaunty. J'ai réussi à rafistoler un thème qui est visuellement acceptable pour moi avec des bouts présents dans le programme «Apparence» (Menu «Système» > «Préférences»).

Mon thème ainsi rafistolé a un peu de Clearlooks pour le look général (ouf, des Menus avec fond blanc), puis clic sur le bouton «Personnaliser» et un peu de Crux pour les bordures de fenêtres, un peu d'orange rajouté pour les couleurs («sélection»), ce qui en met un peu partout de façon bien agréable. En particulier, l'onglet actif dans Firefox est rehaussé d'une ligne orange, ce qui est très appréciable et plaisant.

Comme fond d'écran pour ne pas subir la prune, une belle photo d'arbre avec le soleil se trouve l'onglet «Arrière-plan» dans la fenêtre «Apparence».

Pour les icônes des dossiers, je me retrouve avec celles de Gnome qui ne sont pas jolies (kaki pâle) pour retrouver l'icône colorée devant le bloc des menus généraux.

Mais la série des icônes de droite sont inchangées, moches et toutes grises. Et donc invisibles si vous rendez votre tableau de bord transparent.

Pour améliorer tout ça un peu, j'ai installé depuis les dépôts d'Ubuntu :

  • tangerine-icon-theme
  • legacyhuman-theme

C'est peut-être dû à une erreur de manipulation de ma part mais je m'attendais à la couleur orange-marron mais j'ai un vrai marron foncé. Mais au moins, l'icône de l'application active est affichée, contrairement aux thèmes par défaut de Karmic et de Lucid.

Les icônes Tangerine sont jolies. En particulier, les icônes des dossiers semblent aériennes, ce qui n'est pas le cas des icônes Humanity de Lucid.

J'ai aussi copié le dossier Human de Jaunty dans Lucid. Les emplacements sont les mêmes pour les thèmes du bureau :
/usr/share/themes

Les claviers dans Lucid

Dans Jaunty, on pouvait mettre un clavier par défaut depuis le bureau, par le menu «Système» > «Préférences» > «Clavier».

Dans Lucid, vous pouvez ajouter un clavier de la même façon mais vous ne pouvez pas le mettre par défaut. Cela ne peut se faire que dans l'écran de connexion. Ce qui veut dire que si vous tapez en «Français-Autre» (Azerty) et que vous cédez votre ordinateur quelques instants à quelqu'un qui veut taper avec le clavier Russe, il faudra vous déconnecter. Sauf si cette personne tape un texte uniquement dans le même logiciel. Chaque fois que vous changez de fenêtre vous retombez dans le clavier du système (en principe, celui qui a servi pour l'installation d'Ubuntu).

J'aimais bien la manière de Jaunty mais je comprends que c'est plus logique et plus clair de choisir son clavier dès l'écran de connexion. Et en fait, c'est pratique. Si vous devez changer de clavier physique, il est évident que vous devez revenir à l'écran de connexion (donc vous déconnecter du serveur graphique), débrancher le clavier actuel, brancher le nouveau clavier, choisir l'agencement et vous connecter.

Pour choisir l'agencement, vous devez cliquer sur votre nom d'utilisateur.

Sur cet ordinateur, nous utilisons deux agencements, Azerty et Dvorak-bépo et parfois deux claviers physiques différents. Voyez fr-dvorak-bépo, un clavier presque parfait et Premiers pas avec le clavier TypeMatrix 2030USB.

À propos des claviers, voyez aussi Danser avec les langues et les claviers dans GNU/Linux.

Logithèque de Lucid

Je trouve que l'inclusion du programme «Logithèque» dans le Menu «Applications» est une excellente idée. Cette logithèque vous montre tous les logiciels que vous pouvez installer depuis les dépôts d'Ubuntu. Elle vous donne des explications sur les logiciels et vous permet d'installer un logiciel ou d'en désinstaller un très simplement.

Cette «Logithèque» est un agréable complément de Synaptic qui est très austère et où l'on peut se perdre un peu. Il reste que Synaptic est beaucoup plus rapide si vous devez supprimer plusieurs applications car vous pouvez en sélectionner autant que vous voulez avant de les supprimer toutes d'un coup. De même pour en installer plusieurs d'un coup.

Avec Logithèque, j'ai supprimé F-Spot et Evolution, deux logiciels que je n'aime pas. C'est très pratique.

Je trouvais lamentable le truc si incomplet «Ajouter/Supprimer…» des versions précédentes qui faisait penser à M$. Il n'y figurait que quelques logiciels et cela donnait à croire que les débutants n'ont pas besoin d'en savoir trop.

Je viens de lire que cette logithèque était déjà dans Karmic que je n'ai jamais utilisée.

F-Spot, Evolution

F-Spot et Evolution sont deux logiciels faits par Novell et je trouve qu'ils n'ont pas leur place dans GNU/Linux. Ils figurent dans Ubuntu depuis le début et je me demande pourquoi.

F-Spot

Comme GIMP n'est plus livré avec Lucid, il faut bien un logiciel simple pour les photos (les voir, les modifier rapidement). Voyez Ouste GIMP !

Comme bien d'autres êtres humains, je n'aime pas F-Spot qui n'est pas une nouveauté dans Ubuntu mais qui aurait pu être enfin remplacé par une autre application. Voyez encore Ouste GIMP !

Evolution

Evolution, client mail avec calendrier est inutile pour le grand public visé par Canonical, la société qui produit Ubuntu.

Thunderbird serait beaucoup plus approprié et je ne sais pas pourquoi Lucid continue à nous infliger Evolution.

Ubuntu One

Ubuntu One est deux choses, malgré son nom : un serveur dans les nuages à qui vous pouvez confier vos fichiers et une boutique de musique en ligne. Cette dernière est une nouveauté qui est peut-être là pour contrer les boutiques d'Apple qui vendent de la musique pleine de DRM (verrous numériques qui vous privent de la liberté de faire ce que vous voulez avec la musique que vous avez payée).

Ubuntu One fournit de la musique sans DRM (en principe) mais au format MP3, ce qui est un mauvais choix pour une distribution GNU/Linux mais un choix démagogique (ne pas changer les habitudes du grand public). Voyez MP3, monopole de fait.

Ubuntu One est une bonne idée puisque c'est avec la musique que l'on peut tout vendre ou faire connaître. La musique est devenue un pur objet de consommation que tout le monde doit consommer faute de se sentir intégré à la société.

C'est dommage de ne pas faire connaître le format ouvert OGG au public prisonnier du MP3. Pour en savoir plus, lisez Vivent les formats ouverts !

Les réseaux sociaux dans Lucid

Qui peut encore exister sans messagerie instantanée, sans micro-blogging et sans l'infâme Facebook et autres ? Il n'y a que quelques arriérés comme moi qui honnissons tous ces trucs ou à qui personne de toutes façons n'envoie de messages via le protocole Jabber.

Vous serez heureux de voir qu'une simple icône au bout du tableau de bord vous maintient branchés en permanence.

Pilote «Nouveau» pour cartes nVidia

Je viens de vérifier mon impression. Il y a bien un nouveau pilote libre pour les cartes graphiques nVidia et il s'appelle, en anglais, «Nouveau». Cela fait un bout de temps qu'on en parle et il est là.

C'est une excellente nouveauté car vous n'avez pas besoin d'installer le pilote propriétaire fait par nVidia, si vous n'utilisez pas les effets 3D.

Jusqu'à présent, le pilote propriétaire semblait bien nécessaire dans tous les cas pour avoir un bon affichage.

Géniale, la Lucid ?

Pour l'instant, je n'ai pas utilisé Lucid assez longtemps et de manière assez variée pour dire si je la trouve géniale. Elle démarre très vite et a l'air de bien marcher sur ce modeste Pentium IV (socket 478). Cet ordinateur est là-bas : On arrange un Pentium 4 (3e étape).

Je trouve que Lucid est rapide et légère et c'est très important. Pour cela, nous pouvons remercier l'équipe d'Ubuntu.

En tous cas, Lucid va me faire réfléchir :

  • Ou je prends le temps d'apprendre à changer toute l'apparence de Lucid, du démarrage au bureau
  • Ou j'attends la nouvelle Debian.

C'est toujours une bonne chose d'apprendre de nouvelles choses mais je commence à me demander si Ubuntu est encore pour moi, au-delà des apparences.

Améliorer Ubuntu Lucid

De mon point de vue, il faut améliorer Ubuntu Lucid, en attendant une meilleure Debian, peut-être :

Commentaires

je trouve ça débile de dire que la couleur est moche,on aime ou on aime pas, chacun trouve certaine couleur a son gout et d'autre moins, donc d'un point de vue esthétique on s'en fou un peu car on peut absolument tout modifier donc si quelqu'un n'aime pas le look, ou préfère celui de mac ou windows, qu'il le modifie c'est simple a faire en plus.
moi perso je trouve que cette version est un chef d'œuvre mais j'attends la prochaine qui va sans doute tout tué!

big up les gens!

Les goûts et les couleurs, c'est bien connu, c'est différent pour chacun.
Il est délicat de ta part de juger Lucid sur son aspect graphique. Car si on s'arrêtait au webdesign de ton site, on ne lirait probablement pas les articles.

Bonjour christophe,
Le design de Lucid n'est pas soigné. Réponse dans mon commentaire plus haut:

Couleurs, typo et la lecture sur le web (...)

Je trouve que l'équipe de Lucid a fait un fond digne d'un enfant de 3 ans. Ça la fout mal pour GIMP.

Tu as écrit:

Car si on s'arrêtait au webdesign de ton site, on ne lirait probablement pas les articles.

Je m'en explique dans le lien ci-dessus. Je ne crois pas que tu aies lu grand-chose à part les premières lignes de l'article.

Et merci de me dire ce qui te choque dans l'apparence de libre-Fan. D'ailleurs, il y a plusieurs styles possibles.

Enfin, il y a parfois du sens dans les apparences. Il y en avait dans l'apparence antérieure d'Ubuntu.

---
Liberté !

bonjour,

pour ma part je suis enfin satisfait du look d'ubuntu, depuis les débuts de la distribution, j'ai toujours customisé mon PC pour ne pas avoir ce marron/orange terne et ennuyeux sur mon écran... mais je suis toujours rester sur ubuntu car la distribution est vraiment de très bonne qualité (dommage que les gens associe l'afrique à la couleur marron :s )

mais cette fois, j'ai gardé le thème par défaut car il est cohérent, moderne et joli! enfin!

et pour revenir à la remarque de Christophe, je suis entièrement d'accord avec lui, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité ! tu critique en long, en large et en travers les couleurs d'ubuntu (peut-être à juste raison sur certains points quoique moi je n'ai vraiment pas été choqué par aucune faute de gout)
néanmoins je ne serai pas aussi exhaustif pour te dire ce qui ne va pas dans le "design" de ton site, mais pour moi le violet et le bleu sont deux couleurs difficilement associables... surtout combinées avec du orange! ;)

a+

moi aussi j'aime bien le "look" traditionnel d'Ubuntu, dans les tons fauves, chauds et discrets, et en plus ça fait partie de son identité, c'est une tradition on ne doit pas y toucher.
Et moi aussi je trouve la nouvelle version moche.
Heureusement je ne l'ai qu'au bureau; mais ça me sert d'avertissement : pas question que je "upgrade" l'Ubuntu que j'utilise chez moi !!! Je resterai à la 9.04 (karmic koala).

Ce qui est consolant, Roland, c'est qu'on peut facilement changer l'apparence d'Ubuntu. Je te conseille quand même Maverick qui marche impeccablement et dont l'apparence est plus soignée: Arranger un peu Ubuntu Maverick Meerkat et Maverick Meerkat, dissidence GNU/Linux. Elle est bien supérieure à Lucid Lynx.

Quant à l'identité d'Ubuntu, tu as peut-être lu ceci: L'identité d'Ubuntu: l'éthique du Libre.

---
Liberté !