Redécouvrir SeaMonkey (suite de Mozilla)

categories:

Grâce aux distributions GNU/Linux liées, Puppy et Toutou Linux, vous pouvez découvrir ou redécouvrir SeaMonkey.

SeaMonkey est la reprise de Mozilla (ensemble de modules pour l'internet), dont l'abandon par la Fondation Mozilla, en mars 2005, avait fait grand bruit à l'époque.

Pour en savoir plus sur Mozilla et SeaMonkey, allez lire Mozilla en transition vers SeaMonkey ? Et pour comprendre le nom SeaMonkey, lisez SeaMonkey arrive ! Ce sont de vieux articles que Libre-Fan conserve en mémoire de Mozilla et des temps valeureux de la Fondation Mozilla et de son évolution.

SeaMonkey est plus complexe que Firefox mais c'est la même famille. Il comprend plusieurs modules pour l'internet dont un client mail, équivalent de Thunderbird. C'est pour cette facture tout en un, somme toute plus légère que la combinaison Firefox + Thunderbird, que SeaMonkey a été choisi dans Puppy et Toutou Linux.

Pour ces distributions originales, légères et astucieuses, voyez Toutou / Puppy Linux 4.3.1.

Paramétrer les cookies dans SeaMonkey

Si vous ne savez pas ce que sont les cookies, allez vite lire Les cookies avec Mozilla-Firefox.
Pour accéder au panneau des Cookies dans SeaMonkey :

  • Menu «Préférences» >
  • dans le panneau latéral, repérer la ligne «Confidentialité et sécurité»
  • clic sur le triangle devant cette ligne, ce qui déplie son contenu
  • Clic sur le mot «Cookies»
  • Tout se passe maintenant dans le panneau central

Cliquez sur les boutons radio des paramètres qui vous plaisent. Voici une suggestion de paramètres pour les cookies :

  • «Autoriser les cookies du serveur initial seulement»
  • «Accepter pour les cookies pour» > taper 1 (jour)

Voici une image qui vous montre le panneau des Cookies comme je les paramétrer pour moi. C'est drastique mais je n'aime pas certains cookies :

cookies dans SeaMonkey
Image faite, modifiée et transférée sous Toutou-Linux. Eh oui, Toutou Linux est une vraie distribution GNU/Linux !
Voici, en texte, ces paramètres :

  • «Autoriser les cookies du serveur initial seulement»
  • «Demander à chaque fois»

Ce dernier paramètre vous impose de décider à chaque fois qu'un site expédie un cookie, ce que vous voulez en faire. Vous pouvez le refuser, l'accepter pour la session, ou de façon permanente. Pour tout comprendre, allez vite lire Les cookies avec Mozilla-Firefox.

Paramètres liés à l'historique

Ne quittez pas les «Préférences» de SeaMonkey mais allez faire un tour dans le panneau «Confidentialité et sécurité» (vous retrouverez cette ligne dans le panneau latéral).

Maintenant, tout se passe dans le panneau central, section «Vie privée» (un clin d'œil à Firefox, en passant). C'est tout simple :

  • Cochez la première ligne «Toujours effacer mes informations personnelles…»
  • Vous pouvez cocher ou non la ligne «Demander avant…»
  • Cochez ou non «Historique de navigation»
  • Puis cochez toutes les lignes suivantes

Il peut être pratique de conserver «Historique de navigation» d'un jour à l'autre, c'est-à-dire, la liste des pages web que vous avez visitées.

En revanche, si vous partagez un ordinateur avec d'autres personnes, ce peut être plus discret de faire disparaître ces traces.

L'historique a son propre panneau de configuration, allez voir dans le panneau latéral > «Navigateur» > «Historique».

Dernier paramètre à régler, celui du cache. Conserver trop de pages web dans le cache peut engorger inutilement votre Toutou. Allez voir dans le panneau latéral > «Avancé» > «Cache». J'ai mis le cache à 20Mo et il se vide chaque fois que je ferme SeaMonkey.

Paramètres des onglets dans SeaMonkey

Voici d'abord deux articles au sujet des onglets :

Le panneau des onglets dans SeaMonkey est plus complexe que dans Firefox mais le principe de la navigation par onglet est le même.

Pour accéder aux paramètres des onglets dans SeaMonkey :

  • Menu «Préférences» >
  • dans le panneau gauche, repérer la ligne «Navigateur»
  • clic sur le triangle devant cette ligne, ce qui déplie le contenu
  • Clic sur le mot «Onglets»

Tout se passe maintenant dans le panneau central.

Voici les paramètres à cocher (décochez les autres, si besoin), pour avoir une navigation par onglets satisfaisante et agréable :

  • «Masquer la barre des onglets…»
  • Decochez la ligne «Basculer vers les onglets ouverts»
  • «Remplacer les onglets déjà ouverts» (pour ne pas trop alourdir votre navigateur)
  • Section «Comportement d'ouverture des liens» : «Un nouvel onglet»
  • Section «Liens provenant d'autres applications» : «Le même onglet… que le lien»

Voici une image vous montrant le panneau des Onglets tel que je viens de le décrire :

cookies dans SeaMonkey

Image faite, modifiée et transférée sous Toutou-Linux.

Extensions pour SeaMonkey

Il n'y a pas beaucoup d'extension pour SeaMonkey car il est loin d'être aussi utilisé que Firefox.

J'imagine que Quicknote est toujours disponible, mais pour d'autres extensions classiques, comme FlashBlock, elles risquent de ne pas être mises à jour régulièrement. Pour des extensions utiles, voyez Choix d'extensions pour Firefox.

Concernant Quicknote, vous pouvez bien sûr mettre en commun les fichiers pour SeaMonkey, Firefox et Thunderbird. Il suffit d'indiquer le chemin des fichiers quicknote1.txt, quicknote2.txt, etc. aux trois logiciels dans les paramètres de Quicknote.

Thèmes pour SeaMonkey

Dans Puppy, le thème de SeaMonkey en est à sa version de Netscape 4.5 (thème dit «Classique»). Ce thème est vraiment moche.

Il faut dire que c'est SeaMonkey 1.1.18 qui est fourni. Cette version n'est plus mise à jour par l'équipe de SeaMonkey depuis le 16 mars 2010, donc il vaut mieux passer à la version 2.0.3 (en vigueur en mars 2010).

SeaMonkey, en version 2, a un style d'icône rajeuni, tout à fait acceptable.

Dans Toutou Linux, SeaMonkey 2.0.2 est fourni et l'équipe a installé le thème «Crystal» qui est joli.

Thème Toy Factory

Je suis allée repêcher sur le web un thème que j'aimais bien du temps de la suite Mozilla, plein de couleur, qui marche toujours avec la dernière version de SeaMonkey. Il s'appelle «Toy Factory». Vous le trouverez sur la page «SeaMonkey.be - Themes». Voici une petite image pour vous donner une idée de ce thème. Attention, les yeux ! :

Image Toy Factory

Je vois que Toy Factory a été adapté pour Firefox, c'est sur le site des Add-Ons de Mozilla. Voyez Changer l'apparence de Firefox.

Thème Pinball

Un autre thème agréable pour SeaMonkey est «Pinball». Les icônes sont fines. Un peu trop de gris à mon goût mais heureusement d'un ton plus clair que dans certains autres thèmes.

Modifier un thème

Pas de complaintes, chacun peut modifier un thème. Vous pouvez déjà facilement modifier la couleur des onglets et, dans SeaMonkey, celle des dossiers des marque-pages. Voyez, par exemple, Modifier la fenêtre de Firefox.

Commentaires

la gestion/protection des cookies est très facile sur Seamonkey (beaucoup plus que sur Firefox, à moins d'y ajouter le module "safe cookies") On peut sur place, à chaque site aller dans "outils" (ilaro) puis "administration des cookies" (kuketadministrilo), où on peut choisir le statut qu'on veut accorder aux cookies du site où on est, interdire, autoriser, options pas défaut, etc. Et on peut les changer comme pour rire, et comme on peut à tout moment effacer ses traces, on peut par exemple refuser en permanence les cookies d'un site, et si à titre exceptionnel on veut y mettre un commentaire par exemple, autoriser ponctuellement les cookies le temps d' y être accepté, puis l'opération faite, effacer ses traces et remettre le site en position "interdiction". On peut faire ce qu'on veut sans manipulations lourdes.
C'est très agréable.
Et comme ça les cookies ne font plus peur.

(Mais il ne faut pas oublier d'jouter parmi les modules complémentaires "Better Privacy", pour lutter contre les super-cookies vicieux, qu'il vaut mieux interdire radicalement et détruire au fur et à mesure.

Merci pour ce commentaire, Roland. C'est une très bonne chose d'apprendre à se débrouiller avec les cookies au lieu de les accepter de manière invisible.

Firefox n'a pas un menu direct pour contrôler les cookies au contraire de SeaMonkey.

Le livre de Firefox 4 apporte plus d'infos sur les cookies, les modules et en particulier Better Privacy qui est insuffisant pour combattre les cookies Flash.